Comment planter les bulbes à fleurs ?

Tulipes, jacinthes, narcisses, crocus et tant d’autres bulbes à fleurs annonciateurs du printemps, font la joie des jardiniers. Véritable explosion de couleurs dès les premiers beaux jours, les bulbes à fleurs font partie des indispensables dans le jardin ou dans les jardinières des terrasses ou sur les balcons. Pour pouvoir admirer leur floraison si généreuse, encore faut-il savoir quand et comment les planter. En effet, s’ils ne sont pas les plus exigeants, les bulbes à fleurs nécessitent tout de même une plantation correcte pour se développer. Voici comment planter les bulbes à fleurs

 

A quelle période planter les bulbes à fleurs ?

Si les bulbes les plus connus sont celles qui fleurissent au printemps, il faut savoir qu’il existe également des bulbes dont la floraison est estivale ou automnale. C’est donc en fonction des bulbes choisis qu’il faudra définir une date de plantation.

En ce qui concerne les bulbes qui s’épanouissent dès mars tels l’ail d’ornement, le crocus, la tulipe, l’iris de Hollande, la jacinthe, ou encore le narcisse, il convient d’anticiper la plantation ; c’est à l’automne de l’année précédente qu’il faudra déjà mettre en terre les bulbes. A partir de septembre et jusqu’à fin novembre, il vous faudra penser aux plantes qui verront le jour dans votre jardin à la fin de la morne saison. Pas d’inquiétude, les bulbes à fleurs bien plantés résisteront sans mal à l’hiver et aux températures négatives, grâce à leur organe de réserve qui leur apporte tout ce qu’il faut pendant le repos végétatif.

Les bulbes à floraison estivale, quant à eux, tels que les achimènes, les agapanthes, les bégonias, les cannas, les dahlias, ou encore les glaïeuls, c’est au printemps qu’il faut passer à l’action. Même si certains bulbes sont rustiques et supporteraient les rigueurs de l’hiver, autant mettre toutes les chances de son côté et attendre que les gelées soient passées pour planter les bulbes qui embelliront jardins et jardinières en été. Concernant les bulbes qui fleurissent tardivement et apportent des notes colorées en automne, tels que les cyclamens, les colchiques roses ou blancs ou les sternbergia jaunes, la plantation peut se faire au printemps ou même en été.

 

Les étapes à suivre pour bien planter les bulbes à fleurs

Pour commencer, il s’agira de creuser un trou dont la profondeur est au moins égale à deux fois la hauteur du bulbe. A noter que si la terre est sableuse, il faudra creuser encore un peu plus profondément, ce qui protègera la plante du gel. Attention : le trou devra être du même diamètre sur toute la profondeur ; si le trou devait se rétrécir, cela créerait une poche d’air sous le bulbe qui pourrait lui être fatal durant l’hiver. L’idéal est d’utiliser un plantoir à bulbe qui permettra d’obtenir facilement la profondeur de trou voulue.Il n’y a véritablement pas de règle concernant l’écartement entre chaque bulbe, puisque cela sera fonction de la variété choisie.
 
Par exemple, il convient de se demander si la variété en question est volumineuse ou non, si le rendu souhaité doit être un effet massif ou pas, etc.Déposez ensuite, au fond du trou, le bulbe en dirigeant la pointe vers le haut ; il en va de même pour les cormus, rhizomes et tubercules dont les bourgeons devront être également plantés vers le haut.Pour finir recouvrez de terre, tassez et laissez faire la nature. En automne, il n’est pas nécessaire d’arroser, sauf si la météo n’est pas à la pluie comme cela devrait être le cas ; en revanche, pour les plantations printanières et plus particulièrement les plantations estivales, cette étape est incontournable.

Comment planter des bulbes à fleurs ?